Dissuader n’est pas informer

Dissuader n’est pas informer
Theo Francken a…

Le Centre fédéral migration Myria a porté plainte contre l’État belge, en décembre dernier, notamment parce qu’il ne respecte pas pleinement le droit à l’information des demandeurs d’asile. Et dans une carte blanche publiée ce mardi, le centre évoque également les courriers de dissuasion envoyés par les autorités aux demandeurs d’asile. Ce à quoi le Secrétaire d’État à l’asile et à la migration, Theo Francken, a réagi en rapprochant les déclarations de Myria à une attitude de trafiquants d’être humains.

Pour le CIRÉ, cette réaction du Secrétaire d’État est particulièrement choquante. Myria est une institution publique indépendante. Dont l’objectif est précisément la défense des droits des étrangers et la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains.

La plainte introduite par Myria porte notamment sur le fait que la Belgique ne distribue pas de brochures d’information à chaque demandeur d’asile pour lui expliquer les principales étapes de la procédure et les recours possibles concernant la procédure Dublin. Mais, par contre, des lettres leur sont adressées contenant des informations partielles et partiales.

Pour le CIRÉ, loin d’informer correctement les demandeurs d’asile quant à leurs conditions d’accueil et leur procédure d’asile, ces courriers – dont le dernier en date s’adresse aux personnes avant même l’introduction de leur demande d’asile – visent à les décourager. Comme nous l’avons déjà exprimé par le passé, cela va à l’encontre des engagements internationaux de la Belgique pris en matière de protection internationale. Ce qui est inacceptable.

Le rôle du Secrétaire d’État à l’asile et à la migration n’est-il pas de faire respecter la loi, plutôt que de la détourner par des pratiques dissuasives ? Ne devrait-il pas être le garant d’un accueil digne pour ceux qui cherchent protection ?

Myria, par l’introduction de cette plainte, est dans son rôle. Theo Francken, par ses propos et ses courriers de dissuasion, lui, sort clairement du sien…

Article d’origine: https://www.cire.be/thematiques/asile-et-protection/dissuader-n-est-pas-informer