Les réfugiés ne sont pas une marchandise : ils ont besoin de routes sûres et légales

arton41215Chaque jour, des milliers de personnes à travers le monde sont contraintes de fuir leur foyer à cause des conflits ou des persécutions. Des familles entières sont séparées par la guerre et la violence ; des femmes, des hommes et des enfants fuient les bombardements, les tueries et la torture.Les pays en voie de développement accueillent la grande majorité de ces réfugiés.

La communauté internationale, au lieu de se montrer solidaire, a peu apporté son aide à ces pays. Ainsi, depuis plusieurs années, des millions de personnes se battent pour survivre dans des pays qui comptent une grande population de réfugiés, notamment en Turquie, au Pakistan, au Liban et au Kenya. Le Liban et la Turquie accueillent plus de trois millions de réfugiés syriens et ont atteint leur capacité maximale.Contraints de vivre dans des conditions désastreuses dans des pays qui ne peuvent garantir leur protection et leur accès aux services de base, les réfugiés sont également confrontés au manque de routes sûres et légales pour trouver refuge. Ils n’ont donc d’autre choix que d’emprunter des voies périlleuses à travers terre et mer au péril de leur vie.

En 2015, au moins 5 933 personnes à travers le monde se sont noyées alors qu’elles espéraient un avenir meilleur. Parmi ceux qui ont péri sur les côtes de la mer Égée, 30% étaient des enfants.Plus d’un million de réfugiés dans le monde ont besoin d’être réinstallés. Malgré cela, l’engagement total des États en matière de réinstallation se chiffre à 100 000 personnes par an seulement.

Pourtant, la réinstallation et d’autres moyens d’admission, comme le regroupement familial et les visas humanitaires, permettraient aux réfugiés de voyager en toute sécurité vers un nouveau pays dans lequel ils pourraient reconstruire leur vie.Au lieu de se montrer solidaires, les pays européens tentent de maintenir les réfugiés hors de leurs frontières à l’aide de clôtures et de murs. Ce faisant, nos dirigeants se déchargent de leurs responsabilités sur des pays tiers. Cette situation pourrait mener à un véritable désastre humanitaire.En 2015, nous avons été témoins de souffrances humaines intolérables causées par l’indifférence totale de nos gouvernements. Cette année doit être un tournant : il est grand temps que l’Europe passe à l’action. Nos dirigeants doivent assurer des voies sûres et légales aux réfugiés afin que ces derniers puissent trouver refuge et jouir pleinement de leurs droits fondamentaux. Les pays européens doivent garantir la sécurité et la dignité humaine des réfugiés, qui ont droit à la protection.

Pour signer la pétition, cliquez ici