Un cimetière international des migrants pour « leur donner de la dignité, au moins dans la mort »

Un activiste italien et le maire d’un village de Calabre tentent de mettre sur pied ce projet.

Le village de Tarsia, dans la région italienne de Calabre, veut être la dernière demeure des hommes, femmes et enfants qui meurent noyés au large de l’Italie en tentant d’entrer en Europe.

L’idée d’un cimetière international des migrants est portée par Franco Corbelli, activiste et président de l’ONG Mouvement pour les droits civils, et par le maire de Tarsia, Roberto Amerusa. Al-Jazira les a interrogés, pour qu’ils exposent les raisons, morales, qui les ont poussés à s’engager dans ce projet, et les raisons, techniques et financières, qui font qu’il n’a pas encore abouti.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/05/30/un-cimetiere-international-des-migrants-pour-leur-donner-de-la-dignite-au-moins-dans-la-mort_4929139_4832693.html#wjexZtHU2M4Mf4wE.99

Source : Un cimetière international des migrants pour « leur donner de la dignité, au moins dans la mort »