Les renvois par l’UE de réfugiés vers la Turquie sont illégaux

L’Union européenne (UE) doit immédiatement mettre un terme aux mesures visant à renvoyer les personnes en quête d’asile vers la Turquie sous le prétexte fallacieux qu’il s’agit d’un « pays sûr » pour les personnes réfugiées, souligne Amnesty International dans un rapport rendu public le 3 juin.

Ce rapport, intitulé No safe refuge : Asylum-seekers and refugees denied effective protection in Turkey,expose les failles du système d’asile turc et les difficultés auxquelles se heurtent en Turquie les personnes réfugiées, qui rendent leur renvoi dans ce pays au titre de l’accord entre l’UE et la Turquie du 18 mars illégal et scandaleux.

Ce rapport montre que le système d’asile turc a du mal à faire face au nombre extrêmement élevé de personnes réfugiées et en quête d’asile, qui sont plus de trois millions. En conséquence, les demandeurs d’asile peuvent avoir à attendre pendant plusieurs années que leur cas soit examiné, et durant cette période d’attente ils ne reçoivent pas, ou quasiment pas d’aide pour trouver un abri et de quoi vivre pour eux-mêmes et pour leurs proches, ce qui amène des enfants n’ayant parfois pas plus de neuf ans à travailler pour aider leur famille.

Source : Les renvois par l’UE de réfugiés vers la Turquie sont illégaux – Amnesty International Belgique Francophone