Voici le plan de Jan Jambon contre un « Calais » à la belge 

Le ministre de l’Intérieur mobilise 120 policiers dès ce week-end pour éviter que les migrants de Calais ne débarquent, annoncent nos confrères de la DH.La Jungle de Calais, c’est fini ! Dès lundi, les autorités françaises procéderont au démantèlement du plus grand camp de migrants d’Europe centrale. Une organisation importante à laquelle la Belgique doit faire face aussi.Et pas question pour le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (NVA), de voir débarquer les migrants de Calais, en Belgique. Pas question d’un Calais bis au plat pays, ou l’installation de tentes ici et là.Pour éviter cela, Jan Jambon mobilisera pas moins de 120 policiers dans la zone transfrontalière. Précisément 50 policiers dès samedi et 120 à partir de lundi prochain. « Ces personnes resteront en place tant que nécessaire. La capacité a été libérée pour deux mois », précise le ministre de l’Intérieur. Et d’ajouter qu’une évaluation de ce plan se fera chaque semaine. « Le dispositif et les mesures pourront à tout instant être adaptés en fonction de l’évolution de la situation. Les personnes qui seront interceptées seront enregistrées, avec prise d’empreintes, etc., à un endroit mis spécialement en place à cet effet », nous précise encore la porte-parole du ministre, Anne-Laure Mouligneaux.

Source : Voici le plan de Jan Jambon contre un « Calais » à la belge – La Libre.be