Évacuation du camp de Calais: « L’essentiel c’est que je sois en France »

Le démantèlement de la « Jungle », ce bidonville formé à Calais, dans le nord de la France, a débuté.Il va durer toute cette semaine et se fera progressivement, en trois vagues.Entre 6000 et 8000 personnes vivent dans ce camp et doivent donc être évacuées.Des hommes seuls, des familles mais aussi plus d’un millier d’enfants et de mineurs d’âge.Ces personnes sont invitées à choisir lequel des centres d’accueil de France ils veulent intégrer.Gaëlle Joly, de Radio France, est sur place ce lundi matin. Elle constate que déjà une centaine de migrants font la queue devant le grand hangar transformé en gare routière à quelques encablures de la « jungle ».Un tas de bagages, de valises, s’amoncellent sur le trottoir. Et, pour l’instant, la plupart sont Soudanais. Ils sont arrivés très tôt, comme Adam qui a emporté quelques habits, un duvet, et ses papiers.

Source : Évacuation du camp de Calais: « L’essentiel c’est que je sois en France »