Charleroi : Trop de maisons d’accueil pour réfugiés sont vides – DH.be

Plusieurs CPAS, dont ceux de Charleroi et Gerpinnes, sont en train de rompre les conventions qui les unissent à Fedasil. Le problème, pour ces structures locales, c’est que le fédéral leur a demandé de libérer de nouvelles places d’accueil pour les candidats réfugiés, mais que de nombreuses places sont restées inoccupées durant plusieurs mois.“On nous avait annoncé 16 personnes, je n’en ai que 10”, s’est plaint Jacques Lambert (CDH), président du CPAS de Gerpinnes. “Quand l’annonce est tombée, nous nous sommes mis à la recherche de maisons. Nous en avons trouvé deux, mais une reste vide. Alors aujourd’hui, je vais mettre des gens de Gerpinnes dedans.”

Source : Charleroi : Trop de maisons d’accueil pour réfugiés sont vides – DH.be