300 manifestants ont rendu hommage au réfugié décédé en cellule d’isolement à Vottem

Deux manifestations ont eu lieu samedi, au surlendemain de la mort d’un réfugié au centre fermé de Vottem. Près de 200 personnes se sont rassemblées place de la Monnaie à Bruxelles, tandis qu’une centaine d’autres se sont donné rendez-vous devant le centre fermé de Vottem.

Ces manifestants entendaient d’abord rendre un dernier hommage à ce réfugié décédé. Un réfugié qui provenait d’Azerbaïdjan. Il a été transféré du centre 127 bis vers Vottem début de semaine dernière. Après s’être mutilé, il a été placé en cellule d’isolement. C’est là qu’il a été retrouvé sans vie, jeudi. Le parquet a dépêché sur place un médecin légiste, qui a conclu à une mort naturelle.

Mais selon le CRACPE, le collectif de résistance aux centres pour étrangers, à l’initiative de ces manifestations, ce détenu a fait l’objet d’un traitement inhumain. Le CRACPE souligne que ce réfugié était blessé et en détresse, il aurait donc dû être hospitalisé au lieu d’être placé dans un cachot.

 

Source : 300 manifestants ont rendu hommage au réfugié décédé en cellule d’isolement à Vottem