«La guerre, c'est mon enfance détruite»: Myriam, 13 ans, raconte sa vie à Alep

Nous nous sommes réfugiés chez une voisine, on m'a installé un matelas devant une baie vitrée, j'avais peur, j'ai peur des vitres, des éclats de vitres.
https://www.google.com/url?rct=j&sa=t&url=http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170614_01018413/la-guerre-c-est-mon-enfance-detruite-myriam-13-ans-raconte-sa-vie-a-alep&ct=ga&cd=CAIyGzE2OWUwMGY1ZjgzODdjOTE6ZnI6ZnI6QkU6Ug&usg=AFQjCNFEk3NdYwPANbeGAaTXMJw-1TYjfg