Crise des migrants – Le Maroc va "traiter la situation" des Syriens bloqués à sa frontière avec l'Algérie

(Belga) Le Maroc a annoncé mardi soir qu’il allait procéder « au traitement immédiat de la situation d’un groupe de 13 familles syriennes », coincées depuis mi-avril dans la zone frontalière maroco-algérienne.

« En vertu de considérations humanitaires et à titre exceptionnel », le roi Mohammed VI a donné ses instructions afin de régler la situation de ce groupe de réfugiés, a annoncé mardi le cabinet royal dans un communiqué. Il s’agit d’une « mesure à caractère exceptionnel », qui « traduit une fois de plus l’engagement humaniste du royaume dans le traitement des problématiques migratoires dictée par des valeurs humanistes », selon le cabinet royal. Fin avril, le Maroc avait accusé son voisin et rival algérien d’avoir expulsé vers sa frontière ce groupe de Syriens se trouvant « dans une situation très vulnérable », pour « semer le trouble » sur la frontière et « générer un flux migratoire incontrôlable ». Il a depuis lors toujours refusé de les accueillir, malgré les inquiétudes manifestées par plusieurs ONG sur la situation « critique » de ces réfugiés. Les autorités algériennes avaient annoncé début juin qu’elles allaient finalement accueillir ces réfugiés à titre « humanitaire », mais le problème n’a pu être réglé malgré le déplacement à la frontière d’une délégation du Haut Commissariat aux Réfugies (HCR) et du Croissant-Rouge algérien (CRA). La frontière terrestre entre le Maroc et l’Algérie est fermée depuis 1994, et les deux voisins entretiennent des relations très difficiles, en particulier autour de la question du Sahara occidental, une rivalité encore exacerbée depuis le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) début 2017. (Belga)

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/RTLInternational/~3/kRdTUziFnvc/crise-des-migrants-le-maroc-va-traiter-la-situation-des-syriens-bloques-a-sa-frontiere-avec-l-algerie-928664.aspx