Ukraine: un officier du renseignement tué dans l'explosion d'une voiture piégée en plein centre de Kiev

Un officier du renseignement militaire ukrainien a été tué mardi dans l'explosion d'une voiture à Kiev, qualifiée par les autorités ukrainiennes d'”acte terroriste planifié”.

“Un membre du service de renseignement du ministère de la Défense ukrainien, le colonel Maksym Chapoval, a été tué ce matin à Kiev dans l'explosion d'une voiture” qu'il conduisait, a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

Une “enquête pour attentat” a été ouverte, a précisé pour sa part le porte-parole du ministère ukrainien de l'Intérieur, Artiom Chevtchenko. “Ce qu'on voit actuellement sur la scène du crime indique qu'il s'agit d'un acte terroriste planifié” contre la victime née en 1978, a-t-il souligné.

Selon la police locale, l'explosion est survenue à 05H16 GMT.

Sur les lieux de l'explosion, la voiture était totalement carbonisée, le capot ouvert, avec des débris étalés sur plusieurs mètres autour, a constaté un photographe de l'AFP.

“Les causes et les circonstances de l'explosion sont en train d'être établies”, a indiqué la police dans un communiqué.

Début juin, le commandant tchétchène d'un bataillon de volontaires combattant les séparatistes prorusses dans l'est ukrainien avait été grièvement blessé par balle à Kiev.

Fin mars, un ex-député russe réfugié en Ukraine et devenu un opposant à la politique de Moscou, Denis Voronenkov, avait été assassiné dans la capitale ukrainienne.

En juillet 2016, le journaliste Pavel Cheremet, critique acerbe à la fois des pouvoirs russe, ukrainien et biélorusse, avait été tué à Kiev dans un attentat à la voiture piégée.

Le nouvel incident dans la capitale ukrainienne intervient alors qu'un énième cessez-le-feu, censé durer deux mois, est entré en vigueur samedi dans l'est rebelle de l'Ukraine. Quelques heures après l'instauration de la trêve, les forces ukrainiennes et les rebelles prorusses se sont cependant déjà accusés de l'avoir violée.

Plus de 10.000 personnes, civils et militaires des deux camps, ont trouvé la mort dans l'est de l'Ukraine depuis le déclenchement du conflit en 2014.

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/RTLInternational/~3/Di11Y7WBjSE/ukraine-un-officier-du-renseignement-tue-dans-l-explosion-d-une-voiture-piegee-en-plein-centre-de-kiev-930533.aspx