Zuhal Demir veut renoncer à sa nationalité turque: démarche personnelle ou opération de communication?

La secrétaire d’Etat N-VA Zuhal Demir veut abandonner la nationalité Turque. Elle a pour le moment la double nationalité, mais elle a entamé les démarches pour se défaire de sa nationalité turque. Entre démarche personnelle et opération de communication, l’analyse avec Martin Vachiery et Thomas Kinet.

Dans la lettre ouverte qu'elle a publiée, la secrétaire d'Etat Zuhal Demir, figure montante de la N-VA, commence par évoquer ses souvenirs de Turquie. Un pays qu'elle présente surtout comme sa destination de vacances, ou celui de sa famille. Mais très vite, le ton de son message devient plus sévère. “On s'est séparés, la Turquie et moi. Je suis devenue une femme flamande avec des racines kurdes. Tout ce que la Turquie ne voulait pas. La Flandre m'a adoptée. Mon passeport turc, s'il est encore quelque part, a largement dépassé sa date de péremption“, confie-t-elle.

Dans le journal néerlandophone De Morgen, Zuhal Demir va plus loin encore et critique directement la politique du président turc Recep Erdogan. “Je ne me reconnais plus dans le pays dans lequel mes parents ont grandi. L'influence grandissante de l'islam, la place de la femme, la démocratie et les minorités: tout va dans la mauvaise direction“, s'esprime-t-elle.

Entretenir la position de la N-VA face au Vlaams Belang

Cette position radicale n'est pas qu'une opinion personnelle, c'est aussi une opération de communication à destination de l'électorat flamand. “Le risque pour la N-VA, c'est qu'un certain nombre d'électeurs retourne vers le Vlaams Belang (ndlr: parti flamand d'extrême droite), donc elle entretient de manière générale un agenda. Theo Francken le fait quasi quotidiennement, et madame Demir le fait très régulièrement aussi. Sans parler des déclarations occasionnelles du président du parti lui-même, Bart De Wever“, analyse Pascal Delwit, politologue à l'ULB.

Zuhal Demir, secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances, possède la double nationalité belgo-turque. Depuis les États-Unis, où elle est en vacances, elle affirme avoir entamé la procédure administrative pour renoncer définitivement à sa nationalité turque. Une démarche aussi symbolique que politique.

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/rtlinfo/belgique/~3/ZF3MU26aAs8/zuhal-demir-veut-renoncer-a-sa-nationalite-turque-demarche-personnelle-ou-operation-de-communication–942000.aspx