La gare du Nord à Bruxelles sert de refuge pour un nombre grandissant de migrants en route vers l'Angleterre

Si les migrants n’ont jamais totalement quitté la gare du Nord, ces derniers jours, ils sont plus nombreux à trouver refuge dans les halls du bâtiment.

C'est une photo envoyée par Jonathan via le bouton orange Alertez-nous qui met en évidence le phénomène. Le nombre de migrants qui trouvent refuge dans la gare du Nord augmente à nouveau ces derniers jours. 

Une observation confirmée par la police de la zone Bruxelles nord: “Nous constatons effectivement une augmentation, depuis peu, des migrants dans la gare du Nord. Cette augmentation varie en fonction de l’heure et du temps qu’il fait. Il est évident que le flux migratoire n’est pas en diminution. Les autorités administratives se réunissent régulièrement.  Aujourd’hui, il n’y pas de solution claire parce que les migrants ne souhaitent pas rester en Belgique mais veulent aller en Angleterre.

À notre niveau nous maintenons notre approche globale de la sécurité autour de la Gare du Nord. Notre priorité est la sécurité de tout un chacun : riverains, navetteurs et migrants.” 

Nous travaillons dans le cadre d’une approche de sécurité intégrale et intégrée, à savoir que nous sommes en contact avec SPC, les autorités administratives (régionales et communales), les services socio-préventifs ainsi que les associations venant en aide aux migrants afin d’assurer la sécurité de tous et de tenter de trouver des solutions aux problèmes constatés”, a indiqué le police locale.

Phénomène pas nouveau

Cet hiver, après la destruction de la “Jungle” de Calais, en France, alors que les thermomètres étaient au plus bas, entre 170 et 200 migrants et réfugiés s'étaient déjà installés dans les couloirs des gare bruxelloises du Nord et du Midi. Venus majoritairement de zones de conflit comme le Soudan, l'Érythrée et la Syrie, ils cherchaient alors à rejoindre la Grande-Bretagne.

Au début du printemps, avec la fin du plan hiver et la fermeture des centres d'accueil, plusieurs groupes de migrants et de sans-abris avaient aussi menacé de s'installer dans la gare du Nord. Ils avaient fait un site au centre d'hébergement de Haren et une solution avait dû être trouvée temporairement, grâce à l'ouverture de nouvelles places d'accueil.

gare-du-nord-article

 

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/rtlinfo/belgique/~3/wUYmnbotbw8/retour-des-migrants-gare-du-nord-a-bruxelles-948561.aspx