Mayotte: nouvelle manifestation contre la gratuité du visa entre l'île et les Comores

Quelque 2.300 personnes, selon la préfecture, ont défilé jeudi matin dans les rues de Mamoudzou (chef-lieu de Mayotte) afin de protester contre la gratuité du visa entre l’île française et les Comores annoncée le 18 septembre par le ministère des Affaires étrangères, a constaté une journaliste de l’AFP.

Cette manifestation fait suite à celle qui s’est tenue lundi et qui a fédéré 3.000 personnes, selon la police.

Depuis mardi, des membres du Comité de défense des intérêts de Mayotte (Codim) – groupe ayant activement participé aux mouvements de “décasages” illégaux l’année dernière pour expulser ceux qu’ils considéraient comme clandestins – ainsi que de simples citoyens ne se réclamant d’aucune association, empêchent les demandeurs de titres de séjour d’accéder au service immigration de la préfecture, poussant cette dernière à fermer le service pour raisons de sécurité.

Les protestataires arrivent tôt sur les lieux le matin et chassent, sans violence affirment-ils, les demandeurs de titres de séjour puis tiennent un sit-in la journée devant les grilles fermées du service immigration.

“Si aujourd’hui, il n’y a pas de bons résultats après la réunion, nous recommencerons demain”, affirme un membre du Codim, faisant référence à la concertation prévu jeudi à Paris au ministère des Outre-mer, entre les parlementaires de Mayotte, le président du Conseil départemental et des représentants du ministère des Affaires étrangères.

Cette rencontre a pour but de “lever les ambigüités”, selon la préfecture de Mayotte, sur les modalités de la feuille de route visant à assouplir les règles de circulation entre le 101e département français et les Comores, document signé le 12 septembre lors d’un Haut conseil paritaire et qui provoque la colère des habitants de Mayotte depuis plus de quinze jours.

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/RTLInternational/~3/_5akTVOIY6I/mayotte-nouvelle-manifestation-contre-la-gratuite-du-visa-entre-l-ile-et-les-comores-957211.aspx