Parc Maximilien: Rudi Vervoort n'envisage pas d'agir sans le Fédéral

(Belga) Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort n’envisage pas que son gouvernement agisse seul sans le Fédéral, dans la controverse sur un centre d’accueil des migrants au quartier de la Gare du Nord à Bruxelles, mais il enjoint au Fédéral de prendre ses responsabilités, ressort-il samedi midi d’une mise au point communiquée par son cabinet.

M. Vervoort (PS) a proposé vendredi à son gouvernement de dégager 500.000 euros pour financer un centre d’accueil des migrants. Son exécutif ne s’est pas encore accordé formellement sur la question. Le chef du gouvernement bruxellois disait agir dans l’urgence pour pallier l’inaction du gouvernement fédéral face à la crise humanitaire, et il affirmait son intention de lui envoyer la facture des frais exposés. Cette initiative a irrité le secrétaire d’État fédéral à l’Asile et la Migration Theo Francken, qui y voit une manière d’installer dans la capitale un campement comme la “jungle” de Calais. Un tel centre entraînerait davantage d’insécurité sur les parkings autoroutiers le long de l’E40, où les migrants tentent d’embarquer à bord des camions se rendant au Royaume-Uni, selon le mandataire N-VA. Samedi midi, Rudi Vervoort a exclu l’hypothèse de voir la Région bruxelloise avancer sans le Fédéral. “La compétence par rapport aux personnes actuellement au parc Maximilien est fédérale, c’est la raison pour laquelle le gouvernement bruxellois n’a pris aucune décision pour résoudre cette situation”, commentait son cabinet. C’est au vu “de l’urgence de la situation et de l’absence totale de proposition de solution du Fédéral” que Rudi Vervoort a envisagé vendredi de discuter du problème avec son gouvernement. “Il est urgent que le Fédéral prenne ses responsabilités”, exhorte le chef du gouvernement régional. Mais “si le Fédéral ne souhaite pas les prendre, la Région ne pourra les assumer pour lui”, précise-t-il. (Belga)

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/rtlinfo/belgique/~3/BfUgLvZQ_S4/parc-maximilien-rudi-vervoort-n-envisage-pas-d-agir-sans-le-federal-957655.aspx