Pour De Wolf, Vervoort crée les conditions d'un "appel d'air" de migrants vers Bruxelles

(Belga) Le chef de groupe MR au parlement bruxellois Vincent De Wolf a dénoncé samedi la proposition du ministre-président bruxellois de mobiliser 500.000 euros pour l’accueil des migrants séjournant dans le Parc Maximilien, à proximité de la gare du Nord.

“Le gouvernement fédéral a pris ses responsabilités et a mis en œuvre les mesures nécessaires pour éviter un Calais bis au cœur de Bruxelles. La situation était en passe d’être réglée. En créant un centre d’accueil pour personnes illégales, non seulement Rudi Vervoort met grandement à mal les mesures prises mais surtout, il crée les conditions d’un appel d’air conséquent et durable vers Bruxelles”, a commenté M. De Wolf dans un communiqué. Celui-ci se demande par ailleurs si la proposition a été concertée avec l’ensemble des partenaires de la majorité bruxelloise, de même qu’avec les riverains. “Je pense qu’au minimum, le gouvernement bruxellois doit venir s’expliquer sans délai devant le Parlement bruxellois”, estime le député-bourgmestre d’Etterbeek. Les réformateurs se disent favorables à une politique migratoire “humaine mais ferme” respectant les principes du droit européen et international.” Dès lors qu’une personne en situation illégale refuse de s’inscrire dans une procédure d’asile, seule une solution de retour, volontaire si possible, forcé le cas échéant doit s’appliquer”, conclut le communiqué. (Belga)

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/rtlinfo/belgique/~3/QbZa080d3PY/pour-de-wolf-vervoort-cree-les-conditions-d-un-appel-d-air-de-migrants-vers-bruxelles-957706.aspx