Il a éviscéré son bailleur avant de fumer des joints avec le voisin: la peine est tombée

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme poursuivi pour une tentative d'homicide et un vol avec violence commis le 16 novembre 2016 à Vresse-sur-Semois à une peine de huit ans de prison.

Il retrouve ses affaires dehors, saisit un couteau et frappe à la porte

Le prévenu venait de s'installer chez la victime, une personne rencontrée via un ami. Du jour au lendemain, il s'est retrouvé à la porte alors qu'il payait un loyer et sans ses affaires, qui se trouvaient encore sur place. Le 16 novembre, il s'est rendu à l'appartement pour avoir des explications. A son arrivée, une partie de ses effets personnels était sur le palier. “Je l'ai entendu dire à quelqu'un, par téléphone, qu'il avait une nouvelle télé et de nouveaux meubles. J'ai vu rouge. J'ai pris un couteau qui se trouvait dans mon sac et je me suis fait passer pour un policier“, a expliqué le prévenu à l'audience.

La victime a reçu un coup de couteau en plein ventre après avoir ouvert la porte, puis en a reçu un second entre les omoplates, peu de temps après alors qu'elle était assise dans le fauteuil. Durant 2h15, le prévenu est resté sur place pour récupérer ses affaires. Il en a profité pour prendre divers biens de consommation et a aussi pris le temps de fumer deux joints avec le voisin de palier, venu voir si tout allait bien. A ce moment-là, la victime se trouvait dans sa salle de bain où elle s'était réfugiée et a simplement fait croire qu'elle n'était pas bien. “Après le départ de l'agresseur, dans un instinct de survie, la victime s'est rendue chez son voisin, les intestins en main“, a précisé le parquet de Namur.

De part la nature et la dangerosité de l'arme utilisée, la zone du corps visée, la violence et l'intensité des coups et la résolution criminelle du prévenu qui a caché le couteau dans sa manche et s'est fait passer pour un policier, le tribunal a déclaré la tentative d'homicide établie.

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/rtlinfo/belgique/~3/o3_feWUK3T4/il-a-eviscere-son-bailleur-avant-de-fumer-des-joints-avec-le-voisin-la-peine-est-tombee-958774.aspx