L'imam de Dison, expulsé de Belgique, continue ses prêches radicaux de l'autre côté de la frontière…

Expulsé de Belgique il y a près d’un an, il avait pris un avion pour le Maroc. Il est désormais à La Haye, car il possède la double nationalité, marocaine et néerlandaise.

L'ancien imam de Dison, El Alami Amaouch (ou Shayh Alami), connu pour ses prêches radicaux et qui avait fait l'objet en Belgique, en octobre 2016, d'un ordre de quitter le territoire, ne se trouve pas au Maroc mais aux Pays-Bas, où il continue de prêcher, rapporte jeudi De Telegraaf.

L'homme qui résidait près de Verviers a la double nationalité marocaine et néerlandaise. En novembre 2016, le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken avait annoncé qu'il avait volontairement quitté la Belgique, dans les délais impartis, pour se rendre au Maroc.

A l'époque, Theo Francken avait également précisé que les autorités néerlandaises avaient été mises au courant de ce départ et de sa destination.

Cependant, l'imam aux discours salafistes serait actuellement aux Pays-Bas, à La Haye, où il effectue des prêches, affirme le quotidien néerlandais De Telegraaf, qui a mené sa propre enquête.

Il est, plus précisément, actif dans le quartier Transvaal et le Schilderswijk, sans être inquiété. La commune de La Haye et le ministère néerlandais de la Justice ont confirmé au quotidien la présence de l'imam dans la ville.

“Il a un passeport néerlandais, il peut donc séjourner à La Haye”, a réagi un porte-parole de la bourgmestre Pauline Krikke. Les autorités interviendront “s'il apparait qu'il a enfreint la loi”, ajoute-t-il.

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/RTLInternational/~3/a-4FrKx24Bk/l-imam-de-dison-continue-ses-preches-radicaux-de-l-autre-cote-de-la-frontiere–965075.aspx