Madrid doute de la viabilité d'une éventuelle demande d'asile de Puigdemont

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères espagnol Alfonso Dastis et son homologue de la Justice ont ouvertement douté mardi de la viabilité d’une éventuelle demande d’asile du président catalan destitué, présent en Belgique où il a consulté au moins un avocat.

“Il serait surprenant que l’on concède l’asile dans les circonstances actuelles”, a déclaré le ministre à la radio Cadena Ser mardi matin. Selon cette radio et plusieurs médias de Catalogne, Carles Puigdemont envisagerait de demander l’asile en Belgique, ou du moins d’y rester dans l’attente d’une éventuelle demande d’extradition de l’Espagne. Le parquet général espagnol a annoncé lundi le dépôt d’une plainte pour rébellion, sédition, et malversation notamment, l’accusant d’être responsable, avec le reste de son gouvernement, de la crise institutionnelle qui a débouché sur la déclaration d’indépendance du parlement catalan le 27 octobre. Il appartient désormais à une juge d’instruction de déterminer si cette plainte est recevable. La rébellion implique une action violente et est passible d’une peine allant jusqu’à 30 ans de prison. Pour l’instant, a souligné le chef de la diplomatie espagnole, M. Puigdemont n’est pas poursuivi et “il est libre de ses mouvements”. Et dans tous les cas les autorités espagnoles ne voient pas sur quelle base il pourrait demander l’asile. “Nous estimons qu’entre les Etats membres de l’Union européenne il existe un niveau de confiance réciproque sur le fait que nous sommes des Etats de droit”, avait-il précisé auparavant, soulignant qu’à ce stade les autorités espagnoles n’avaient aucune information confirmée sur le sujet. “En Europe, nous avons tous des systèmes démocratiques”, a argumenté aussi le ministre de la justice Rafael Catala. “Il n’a aucun argument”. (Belga)

Article original: http://feedproxy.google.com/~r/RTLInternational/~3/ULMM4yNKeR0/madrid-doute-de-la-viabilite-d-une-eventuelle-demande-d-asile-de-puigdemont-966613.aspx