Stopper le flux migratoire alourdira le coût du vieillissement

Sans migration internationale, la Belgique verrait sa population diminuer à long terme, ce qui augmenterait la facture du vieillissement de la population. C’est ce que montrent les nouvelles projections démographiques du Bureau fédéral du Plan. Le point de départ du Bureau du Plan, c’est le scénario de référence utilisé par le Comité d’étude du vieillissement (CEV), qui évalue le coût supplémentaire engendré par le vieillissement à 3,2% du Produit intérieur brut (PIB) en 2040 et 2,3% du PIB en 2060. Autrem

Source : Stopper le flux migratoire alourdira le coût du vieillissement