Transmigrants: le «ponton», ou la piste intrigante du centre fermé flottant

Lors de la conférence qui a suivi le conseil des ministres, le secrétaire d’État à l’asile et la migration a annoncé vouloir assez rapidement augmenter la capacité des centres fermés de 300 places. Différentes pistes sont à l’étude: reconvertir d’anciennes casernes… ou utiliser un «ponton». Une idée qui a attisé la curiosité.

Article original:  http://www.lesoir.be/179807/article/2018-09-21/transmigrants-le-ponton-ou-la-piste-intrigante-du-centre-ferme-flottant