Des relations sexuelles proposées aux transmigrants aux alentours du parc Maximilien

Selon une note interne de la police, les espaces loués à partir de 10 euros sont des débarras dans des immeubles à appartements, voire les toilettes publiques situées à l’arrière du parc, ou encore de tentes mises à disposition dans ce but.

Article original:  http://www.lesoir.be/183121/article/2018-10-09/des-relations-sexuelles-proposees-aux-transmigrants-aux-alentours-du-parc