Les politiques ne doivent pas enrayer les migrations, mais optimiser leur potentiel (FAO)

Un nouveau rapport, lancé aujourd’hui par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), insiste sur le fait que les politiques ne devraient pas enrayer ou accélérer les migrations, mais plutôt exploiter au mieux le potentiel des migrations rurales en faveur du développement économique et social, tout en minimisant les coûts.

 

L’article original: https://news.un.org/feed/view/fr/story/2018/10/1026522