Hébergeurs de migrants: les journalistes devraient échapper à la prison

Des peines de 12 à 40 mois de prison et des acquittements ont été requis, ce jeudi, lors du procès des hébergeurs de migrants.

Le ministère public a requis l’acquittement d’Anouk Van Gestel, rédactrice en chef de Marie Claire Belgique, et de Walid…

Article original:  https://www.rtbf.be/info/societe/detail_proces-des-hebergeurs-de-migrants-prison-ferme-et-acquittements-requis?id=10067690