Un réfugié bahreïnite risque d'être renvoyé de force

Hakeem al Araibi, footballeur connu, s’est vu accorder l’asile en Australie après avoir été torturé, détenu et jugé dans le cadre d’un procès inique à Bahreïn. Il est détenu par les autorités thaïlandaises depuis le 27 novembre, jour où il est arrivé à Bangkok pour sa lune de miel. Au titre du droit international, la Thaïlande ne doit pas le renvoyer de force à Bahreïn, où il risque d’être torturé et de subir des atteintes aux droits humains. La Thaïlande devrait abandonner sur-le-champ la procédure d’extradition, libérer Hakeem al Araibi et l’autoriser à rentrer en Australie.

Article original: https://www.amnesty.be/je-veux-agir/agir-en-ligne/ecrire-des-lettres/article/un-refugie-bahreinite-risque-d-etre-renvoye-de-force