Fritland : "C'est la clientèle que je servais la nuit qui m'a ouvert à la belgitude"

Ces gens-là me plaisaient beaucoup, c'était des cabossés, comme nous la famille de réfugiés albanais. Du coup je me suis ouvert à eux, je leur …