Il faut libérer une demandeuse d'asile transgenre

Alejandra a fui son pays, le Salvador, pour échapper aux attaques physiques et agressions sexuelles qu’elle y avait subies en raison de son identité transgenre, avant de déposer une demande d’asile aux États-Unis en novembre 2017.

Elle est détenue depuis décembre 2017 au centre pénitentiaire du comté de Cibola, au Nouveau-Mexique, où elle affirme ne pas avoir reçu les soins médicaux dont elle avait besoin dans un délai adéquat.

La libération conditionnelle lui a été refusée à cinq reprises, mais à la suite d’un travail de plaidoyer international, un tribunal a ordonné la suspension de son expulsion et les autorités fédérales ont reconnu que son recours méritait un examen plus approfondi. Elles décideront très prochainement si elles la libèrent dans l’attente d’une décision de justice.

Amnesty International les appelle à la libérer immédiatement.

Article original: https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/ecrire-lettres/article/faut-liberer-demandeuse-asile-transgenre