"Je suis triste de ne pas avoir réussi à faire aimer l'Europe aux Européens" (Jean-Claude Juncker)

Nous avons eu la crise des réfugiés, nous avons vu apparaître dans le paysage global Monsieur Trump s'installer d'une façon, disons, musclée.