La Turquie doit cesser de renvoyer illégalement des réfugiés vers la Syrie

UNE OPÉRATION MILITAIRE QUI NE RESPECTE PAS LES DROITS HUMAINS

Au cours des derniers mois la Turquie a renvoyé illégalement des centaines de réfugiés vers un des pays les plus dangereux au monde, la Syrie. Ces renvois illégaux font partie d’un plan plus large du gouvernement turc de démilitariser une zone de 30 kilomètres du côté syrien de la frontière en créant une « zone de sécurité » et d’y envoyer les réfugiés syriens vivant actuellement sur le territoire turc. Durant cette opération militaire appelée « Source de paix », Amnesty International a pu recenser de graves violations de droits humains perpétrées par les forces militaires turques et une coalition de groupes armés syriens soutenus par la Turquie, notamment des exécutions sommaires et des attaques illégales qui ont fait des morts et des blessés parmi la population civile.

DES EXPULSIONS VIOLENTES VERS UNE ZONE DE CONFLIT

Les autorités turques affirment que ces expulsions se font sur base volontaire, mais Amnesty International a recueilli de nombreux témoignages attestant que les réfugiés sont contraints par la force à retourner dans une zone de conflit, mettant ainsi leur vie en danger.

Certains disent qu’on les a battus ou menacés de violence pour les obliger à signer des documents pour un soi-disant « retour volontaire ». D’autres ont dû choisir entre la prison ou le retour vers la Syrie. Toute interaction avec la police ou les services d’immigration turcs risque de conduire à un placement en détention ou à une expulsion. Les réfugiés syriens vivent dans la peur d’un contrôle d’identité dans la rue.

La Turquie a le mérite d’accueillir plus de 3,6 millions de réfugiés venus de Syrie depuis plus de 8 ans, mais elle ne peut pas utiliser cette générosité comme prétexte pour bafouer le droit national et international en expulsant des personnes vers une zone de conflit. Ce sont aujourd’hui des millions de réfugiés venus de Syrie qui risquent de devoir retourner dans un pays ravagé par la guerre.

Les autorités turques doivent cesser de renvoyer des personnes en Syrie contre leur gré et veiller à ce que toute personne qui a fait l’objet d’un renvoi forcé puisse retourner en Turquie en toute sécurité. Signez la pétition adressée au Ministre de l’Intérieur turque pour qu’il mette fin à ces renvois.

Article original: https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/petitions/article/turquie-cesser-renvoyer-illegalement-refugies-syrie