En droit d'asile, les juges flamands sont neuf fois plus sévères

Seul 1,20% des dossiers s'achèvent par une reconnaissance du statut de réfugié côté néerlandophone, contre 12,18% côté francophone.