Amnesty

Avant le coronavirus, l'Europe péchait par manque d'empathie envers les migrants. La pandémie pourrait nous apprendre la compassion

Par Matteo de Bellis, chercheur sur les migrations à Amnesty International. Le 28 avril à 11 heures, les résidents et les soignants de la maison de retraite de Surrey Hills, au Royaume-Uni, ont observé une […]