Les personnes demandeuses d'asile retenues sur des navires de tourisme doivent être débarquées

Depuis avril, au prétexte du COVID-19, les autorités maltaises ont transféré des personnes demandeuses d’asile secourues en Méditerranée centrale sur des navires privés utilisés pour le tourisme côtier et les y ont retenues pendant des jours au large des eaux territoriales de Malte.

La situation à bord devient insupportable car ces bateaux ne sont pas adaptés à de longs séjours. Les autorités maltaises doivent mettre fin à leur détention arbitraire et les débarquer immédiatement à Malte, en veillant à ce qu’elles puissent déposer une demande d’asile et bénéficier d’un accueil adéquat.

Article original: https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/ecrire-lettres/article/demandeuses-asile-retenues-navires-tourisme-debarquees