Une centaine de Rohingyas qui fuyaient la Birmanie ont été secourus au large de l'Indonésie

Les réfugiés ne devraient cependant pas être ramenés à terre mercredi, de crainte qu'ils ne soient infectés par le coronavirus, ont précisé les autorités.