Plus de 400 rohingyas bloqués en mer

Quelque 400 personnes réfugiées rohingyas sont bloquées en mer, et plusieurs dizaines de morts auraient déjà été enregistrées.

Les gouvernements de l’Asie du Sud et du Sud-Est utilisent les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 pour empêcher ces personnes, qui fuient la violence dans leur pays, de débarquer en toute sécurité et de demander l’asile.

Le gouvernement indonésien, qui assure la coprésidence du Processus de Bali, a la responsabilité de gérer la réaction régionale à cette crise et de coordonner les opérations de recherche et sauvetage en mer afin de localiser et d’aider les bateaux en détresse, conformément aux déclarations régionales et au droit international.

Article original: https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/ecrire-lettres/article/plus-rohingyas-bloques