Il n'y aura au plus que 170 migrants à Sol Cress à Spa: à prendre où à laisser

Il doit accueillir des réfugiés tout prochainement. Du moins, c'est ce qu'aimerait Fedasil. Une décision à laquelle s'opposent les autorités communales.