Syrie: effervescence diplomatique autour d'Idleb, Ankara sur le qui-vive

… se préoccupe autant de la situation dans cette région frontalière, c'est parce qu'elle redoute l'arrivée sur son sol d'une nouvelle vague de réfugiés.