DOSSIER | #Refugees: «On a besoin que les gens comprennent notre situation»

Les réfugiés y (sur)vivraient mieux. «Pour moi, la raison principale, c'est la langue. On a aussi souvent de la famille et des amis qui s'y trouvent déjà.